Le partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire de Tananarive (Madagascar)

Le partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire de Tananarive (Madagascar)

Grâce à notre collaboration avec l’ONG Handicap International nous avons eu connaissance des besoins malgaches concernant la formation des Ortho-Prothésistes (inexistante dans le pays actuellement) ainsi que du nombre important de patients indigents livrés à eux-mêmes sans prise en charge de leur handicap (séquelles de polio, accidentés, lépreux, …).

Suite à ce constat nous avons établi en début de l’année 2013 le contact avec le Centre d’Appareillage de Madagascar (CAM). Le CAM est une organisation gouvernementale située au Centre Hospitalo-Universitaire d’ Antananarivo. Depuis quinze ans, ce centre éprouve des difficultés pour assumer sa mission d’appareillage en raison du manque de matériel et de personnel qualifié. Notre établissement a donc créé un partenariat avec le CAM dans la perspective de leur apporter notre soutien matériel et de leur transmettre nos compétences au bénéfice des patients handicapés indigents, pour la plupart des enfants, qui ne bénéficient d’aucune prise en charge et qui se trouvent marginalisés.

Un premier séjour de nos étudiants en BTS Orthésiste-Prothésiste à Madagascar a eu lieu au mois de février 2014. La collaboration consiste à collecter des matières premières et des fonds en France qui serviront lors de notre séjour à Madagascar à réaliser des appareillages en collaboration avec les Ortho-Prothésistes malgaches. Ce travail est d’un intérêt primordial pour nos étudiants qui auront plus tard un métier propice à être exercé dans le cadre de la solidarité internationale. Nos jeunes ont besoin d’être préparés à ces missions en termes d’ouverture au monde, d’adaptabilité à des pratiques professionnelles différentes ainsi qu’à la communication inter-culturelle.

Les objectifs sont multiples au niveau des étudiants:

  • Les éduquer au processus de gestion de projet de la conception à la préparation, la recherche de financements, la communication, la réalisation, l’évaluation et la diffusion des résultats,
  • leur donner les outils pour pouvoir travailler dans le domaine de la solidarité internationale une fois diplômés,
  • renforcer le lien au sein du groupe d’étudiants,
  • développer leur regard critique et renforcer leur ouverture inter-culturelle
  • rejoindre l’objet de l’association RECIPPO qui regroupe l’ensemble de nos étudiants ortho-prothésistes actuels et déjà en activité et dont l’objecif est de promouvoir les contacts avec les ortho-prothésistes au niveau international.

La préparation du projet s’étale sur deux années scolaires. Le séjour lui-même se déroule sur trois semaines au mois de février. Le projet se termine en mai de la même année par une journée de présentation et de remerciements proposée aux partenaires et accompagnants.